Choix du revêtement Dalsouple®

Parmi l’ensemble de nos collections de dalles Dalsouple®, plusieurs références spécifiques sont mises à votre disposition (consulter la partie Collections, notre catalogue et nos brochures).

- Référence « ECODURABLE » : 90% de gomme naturelle ou latex

- Référence « INTEMPÉRIE » pour pose en extérieur (colle Epoxy et Polyuréthane préconisées)

- Référence « DISSIPATIVE » pour des conductions électriques de l’ordre de 106ohms
(Colle conductrice préconisée, sur sol conducteur)

- Référence « EXTRA-CONDUCTEUR » pour des conductions électriques de l’ordre de 103ohms (colle conductrice préconisée, sur sol conducteur)

- Référence « MAGNÉTIQUE » pour pose sur sols techniques

Les dalles Dalsouple® à coller présentent deux faces : l’une est poncée pour permettre l’accrochage de la colle et l’autre est la face d’aspect qui sera visible après la pose.


Choix des outils et matériaux
non fournis par Dalsouple®

Toute utilisation de matériaux ou/et matériels doit impérativement respecter les consignes et directives des fournisseurs associés.




Choix de la colle

Les dalles peuvent être mises en place avec différentes colles suivant la zone de pose et leur utilisation. Quelle que soit la colle, le respect des instructions du fabricant de la colle choisie est impératif pour assurer le succès de la pose, en particulier les temps techniques qu’ils préconisent pour l’utilisation de leur colle (les temps de gommage et de travail qui définissent le séquencement des opérations de collage et les fenêtres de travail pour la pose).

D’une manière générale, les opérations de collage doivent être réalisées dans un local aéré avec des équipements individuels de protection adaptés (exemple : gants, masque,…)

Colle bi-composants :
Ces colles sont préconisées pour application en extérieur ou en milieu humide.
- colle Epoxy (type Bostik SOLFIX EP60)
- colle Polyuréthane (type Bostik EPONAL PU456 ou Bostik SOL NM)

Colle en émulsion :
Colle Acrylique : préconisée en sites HQE. Elles sont sensibles à l’eau et à l’humidité (type Bostik POLYMANG HPE ou SM).

Colles contact :
L’utilisation de colles Néoprène est possible (double encollage) en fonction de la législation en vigueur car elles contiennent des solvants volatils et inflammables. (type colle sol NM de Bostik).

Colles sèches :
De type « double face », ces colles sont utilisées dans certaines configurations et permettent en particulier une ouverture quasi immédiate à la circulation. Certaines de ces colles permettent de poser les dalles Dalsouple® sur un sol inégal (type carrelage).

Nous consulter.


Choix de la spatule

Le choix de la spatule varie en fonction de la colle posée. Il est important de respecter les préconisations du fournisseur de colle.

Les dalles Dalsouple® nécessitent une spatule lisse ou très finement crantée de type N°2 ou A2 (norme TKB) pour une dépose de 250 à 300 g/m² de colle et afin que le recouvrement de la surface de dalle par la colle soit total et régulier.


Avant la pose

Vérifier le bon état du conditionnement des dalles : celui-ci ne devra pas avoir subi de dommages qui pourraient nuire à la qualité des dalles Dalsouple®.

Nous vous préconisons de vérifier votre calepinage avant collage par mise en place des dalles à sec avant encollage sur le support. Aucune réclamation après l’encollage des dalles ne sera étudiée.
Nota : les dalles livrées sont susceptibles de présenter une légère différence de teinte comparée aux échantillons présentés et qui ont menés au passage de la commande.
Cet état provient de la différence de date de fabrication qui entraîne nécessairement une légère variation de pigmentation pour la gomme.

Les dalles doivent être stockées ensembles dans un même environnement physico-chimique neutre (température >10°C sous abri, humidité <75%, pression atmosphérique, PH neutre,…), ce stockage doit être le plus court possible et ne doit pas excéder 1 mois afin d’éviter une éventuelle et légère variation dimensionnelle avant collage (le collage des dalles supprime ce phénomène).
Le stockage doit être fait dans un endroit sec, à l’abri des intempéries, des agressions mécaniques ou/et chimiques, de la lumière directe.

Pour éviter tout risque de condensation sur les dalles, ce qui diminuerait l’efficacité du collage, celles-ci devront être stockées dans les conditions du chantier au moins 48H avant le début de la pose.

En cas de cohabitation avec des produits chimiques toutes les précautions nécessaires doivent être prises pour protéger les dalles Dalsouple®.
En particulier nos références standards Dalsouple® ne sont pas garanties contre les huiles et hydrocarbures d’aucune sorte. Des références spéciales créées pour ces types d’applications sont à votre disposition dans notre gamme (nous consulter).
Sans demande spécifique pour une référence spéciale, la référence standard sera fabriquée.

 

Préparation du support

La préparation du support doit être effectuée par des professionnels de la pose de sol souple en caoutchouc, conformément aux règles en vigueur dans leur profession, l’Etat ou/et le Pays concernés. Pour la France, le respect de la DTU 53.2 est impératif en ce qui concerne les règles de réception des supports.
Le respect de ces règles et donc le succès de la pose n’entre pas dans le périmètre de responsabilité de Dalsouple® qui ne peut maîtriser le travail du poseur.

En complément de ce cadre règlementaire, les spécificités relatives aux sols Dalsouple® doivent être prises en compte.
Les risques de remontées d’humidité doivent être totalement éliminés (en particulier les chapes de ciment doivent être totalement sèches sans risque de remontées d’aucune sorte - se référer aux normes BTP en vigueur dans le pays ou l’Etat, en particulier sur les méthodes de mesures).
En cas de risque, prévoir une sous-couche barrière spéciale.

La porosité du support et son taux d’humidité doivent être obligatoirement mesurées selon les normes en vigueur par le poseur avant la pose des dalles (préconisation : porosité suffisante pour permettre l’accrochage de la colle et humidité de la chape inférieur à 3%).
Une non-conformité doit entraîner la mise en place immédiate de mesures correctives.

Les produits Dalsouple® doivent être posés sur un ragréage P3 à base de ciment (épaisseur>3mm).
Toute autre disposition relève de la responsabilité du poseur des sols souples.
La dureté du support doit être suffisante pour qu’il ne soit pas marqué en cas concentration de charge ponctuelle (exemple: au passage d’une personne chaussée de talons aiguilles).
Le sol doit être parfaitement propre et plan, sans fissure, vague, trou, bosse et exempt de tout autre défaut susceptible d’altérer sa planéité et/ou sa résistance.

Il doit être nettoyé et débarrassé de toute laitance, particules ou poussières (attention aux poussières de ponçage du ragréage) et d’une manière générale, de tout élément susceptible de perturber le collage des dalles Dalsouple®.

Préparation de la pose

Tous nos revêtements doivent être posés par des professionnels de la pose de sol souple en caoutchouc conformément aux règles en vigueur dans leur profession, l’Etat ou/et le Pays concernés. Le respect de ces règles et donc le succès de la pose n’est pas dans le périmètre de responsabilité de Dalsouple® qui ne peut maîtriser le travail du poseur.

En cas d’utilisation de dalles de couleurs et/ou de reliefs multiples, l’expérience montre qu’il est préférable de définir l’ordre et la place de chaque type de dalle avant le début du collage (calepinage).
L’installation doit être faite à une température comprise entre 10°C et 30°C, l’humidité atmosphérique doit être inférieure à 75% (se référer aux consignes du fournisseur de colle).
Le gradient de température entre les dalles et la zone de pose doit être suffisamment faible afin d’éviter tout phénomène de condensation.

La ventilation du local doit être suffisante pour permettre le séchage de l’adhésif.

Afin d’éviter tout risque de dégradation du sol Dalsouple® par d’autres travaux en cours, il doit être posé en dernier lieu et en une seule fois en fonction des surfaces concernées.
En cas d’impossibilité, il est indispensable de recouvrir la surface d’un système de protection adéquat pendant toute la durée des travaux.
Afin de limiter les risques de dégradations et salissures des sols Dalsouple®, un dispositif efficace de protection passif (de type paillasson) doit être mis en place à l’entrée des locaux où le sol a été mis en place.

Méthodologie de pose

Après traçage au sol pour préparer le positionnement des dalles, le sol sera enduit de colle (voir chapitre « Choix de la colle »). Pour des raisons esthétiques nous préconisons de démarrer la pose par le centre de la pièce.
Nous préconisons également la pose en « coupe de pierre » qui permet de s’affranchir de l’ajustement de l’accostage des bordures de dalles entre elles.

Les dalles à coller Dalsouple® sont poncées sur leur face à coller. C’est pourquoi l’arrière des dalles peut nécessiter un brossage léger avant la pose. Ceci aidera à assurer que la surface est exempte de toute matière, débris, résidu ou autre particule étrangère qui pourrait nuire au collage.

L’utilisation de joint est proscrite, les dalles devront être collées à plat, sans contrainte, bords à bords sans jeu entre elles, les coins devront être parfaitement en contact sans espace.
La formulation des dalles Dalsouple® permet de réaliser une pose parfaitement jointive.

Les bavures de colles doivent être nettoyées immédiatement afin d’éviter que leur séchage ne rende leur élimination délicate.

Quelqu’en soit la raison, l’interruption du chantier doit permettre sa reprise dans les mêmes conditions.
Toute surface encollée doit recevoir une dalle même si l’encollage de cette dernière est partiel. A la reprise du chantier cet encollage pourra être simplement complété.
En effet, en cas de séchage de la colle, celle-ci ne pourra être éliminée sans risquer de porter atteinte à la planéité du sol et à la capacité des dalles à être jointives.
Le chantier doit être entièrement terminé avant ouverture à la circulation.
A défaut, toutes les zones mises en service doivent être intégralement collées et rigoureusement protégées de toute dégradation jusqu’à finalisation du chantier.

Ne pas marcher ou s’appuyer sur les dalles tant que le séchage n’est pas terminé, la colle non sèche risquerait d’être chassée sous les points de contacts et la planéité des dalles en serait dégradée.

La pose de la dalle doit se faire sans contrainte et doit être suivie immédiatement d’un marouflage léger et soigné, à réaliser avec une raclette adaptée en liège. Le marouflage manuel est à éviter car il pourrait entraîner la déformation des dalles Dalsouple® du fait de leur souplesse et de leur élasticité.

Afin de finaliser l’élimination des bulles d’air emprisonnées et d’uniformiser le contact de la colle sur tout l’envers de la dalle, un second marouflage est à faire 30mn à 1H après la pose (en fonction de la colle et des conditions atmosphériques – se référer aux préconisations du fabricant de la colle choisie).
Il est à réaliser avec un rouleau de 40kg.
A titre indicatif, le collage sera suffisant lorsque l’arrachage du sol nécessitera une contrainte mécanique importante, le sol ou le support serait alors partiellement détruit.

L’ouverture à la circulation peut se faire 48H après la pose.

Pose sur sols chauffants

Les dalles Dalsouple® peuvent être posées sur sols chauffants.
Le support devra avoir été parfaitement stabilisé (se référer aux préconisations des fabricants de sols chauffants).
Le chauffage du sol devra avoir été éteint 5 jours avant la pose des dalles Dalsouple® et sa remise en route devra être progressive et s’étaler sur 1 semaine après séchage de la colle. 
La colle pour sol non chauffant est adaptée aux sols chauffants.


Pose non collée

Certaines dalles Dalsouple® peuvent être posées sans collage, leur densité importante les rend auto-plombantes.
Leur design spécial permet un accrochage mécanique qui les rend solidaires les unes des autres, à la manière d’un puzzle. Elles peuvent être démontées et remontées à loisir.

Ces dalles doivent impérativement être posées avec un joint de dilatation de 3cm sur le périmètre de la zone ainsi qu’autour de tous les points fixes du chantier (bords de murs, parois, piliers, meubles,…).
Ce joint de dilatation se comblera progressivement en quelques mois.
En cas de non respect de cette instruction les dalles finiront par se déformer et/ou se chevaucher. La seule solution sera alors de les retailler au bord des points de fixation pour les libérer.

Le sol doit être préparé de la même manière que pour tout revêtement de sol collé Dalsouple®.
Le taux d’humidité n’a pas d’importance pour la tenue de ces dalles. Elles doivent être stockées sur le chantier au moins 48H avant la pose. Cette dernière doit être réalisée le plus rapidement possible afin d’accélérer la stabilisation du chantier.

A la pose il est préconisé de tordre légèrement vers le bas les coins de dalles pour faciliter leur mise en place et leur accrochage.
Le collage de ces dalles est possible auquel cas se reporter aux préconisations de pose collée.

En cas de trafic intense, par exemple en zones de travail avec circulation de machines, les sections soumises à la rotation des engins circulants doivent être collées selon nos préconisations pour sols collés. A défaut les dalles pourraient se déboîter.


Nettoyage du chantier
et 1ère mise en cire

Après séchage et avant l’ouverture à la circulation, le chantier doit être impérativement et soigneusement nettoyé. Toute trace de poussières, salissures, graisses, sable ou autres débris doit être impérativement supprimée.
Un décrassage préalable est préconisé. Pour cela, appliquer un décrassant de type Dalsouple® TR20 dilué dix fois à la mono brosse disque vert (selon classification 3M pour les disques Scotchbrite).
Laisser agir quelques minutes, rincer et aspirer le surplus de liquide.

Lorsque le sol est propre et sec, appliquer la cire liquide POLISH Dalsouple® qui formera un film nourrissant et protecteur à la surface des dalles.
Cette première application est très importante, elle facilitera les entretiens suivants.
La cire doit être déposée en deux couches croisées au moyen d’un balai mousse ou à la cireuse en une fine couche qui pourra sécher rapidement (1 litre pour 50m²).
Laisser la cire sécher 1heure entre chaque couche.

Deux nouvelles mises en cire doivent être effectuées dans le mois qui suit sur un sol propre et sec. En cas de passage intense ou de forte exposition au soleil, ne pas hésiter à les renouveler.
Le renouvellement de ces dépôts de cire est favorable à la protection et à l’esthétique du sol. Suffisamment nourries les dalles Dalsouple® conserveront durablement leur éclat.
Dalsouple® peut vous proposer des cires brillantes ou mates.

Entretien

Entretien courant

- Un entretien périodique conforme à nos préconisations est nécessaire au maintien des qualités esthétiques et à la durée de vie de nos revêtements de sol Dalsouple®.

- La première mise en cire est impérative pour permettre les entretiens suivants.

- Les nettoyages s’effectuent à la monobrosse basse vitesse disque rouge ou à l’autolaveuse à l’aide du décrassant Dalsouple® TR20, 1litre pour 100m² dilué dix fois (en cas d’utilisation d’un autre produit décrassant, il est nécessaire de procéder à un essai sur une petite surface. Ne pas utiliser de produits incompatibles entre eux - suivre précisément les préconisations des fabricants).

- Étaler le mélange, laisser le agir quelques minutes, aspirer le produit et les résidus de lavage avant séchage, rincer soigneusement à l’eau propre et laisser sécher. Aucun résidu ne doit rester sur le sol.
Une fois le sol propre et sec, un film de cire peut être déposé, il rehaussera l’éclat du sol et renforcera sa protection. Un lustrage haute vitesse est possible.




Entretien particulier

- Si l’entretien courant ne donne plus satisfaction au maintien du sol Dalsouple®, il est possible que le film de cire soit endommagé ou que des nettoyages imparfaits aient emprisonnés de la saleté dans la cire. Nous préconisons alors un nettoyage complet et en profondeur de la surface et une remise en cire complète suivant les préconisations Dalsouple®.

- Procéder de la même manière que pour l’entretien courant mais utiliser le décrassant Dalsouple® TR20 pur, laisser agir 10 à 15 mn en fonction de l’encrassement. Etaler le mélange, laisser le agir quelques minutes, aspirer le produit et les résidus de lavage avant séchage, rincer soigneusement à l’eau propre et laisser sécher. Aucun résidu ne doit rester sur le sol.
Utiliser un disque vert.
Adapter la pression d’application et la vitesse de la monobrosse à la situation.
Nous préconisons de réaliser un essai préalable sur une petite surface.
Un seul passage suffit en général à retirer le film de cire endommagé.

- Le sol peut alors être remis en cire, procéder comme pour la première mise en cire (voir le chapitre « Nettoyage du chantier et 1ère mise en cire »). Il retrouvera son éclat d’origine.


Taches particulières

Dans tous les cas le traitement immédiat des taches favorise leur élimination sans conséquence pour le revêtement de sol Dalsouple®.
Certains types de taches nécessitent un traitement particulier.

Nous consulter.